160 repas à Paris

160 repas à Paris

160 repas à Paris

160 Repas à Paris Le jeudi 24 avril, à 15h00, nous avons commencé à préparer nos tartines avec notre nouvelle bénévole Charlotte, qui nous a…

160 repas à Paris

Le jeudi 24 avril, à 15h00, nous avons commencé à préparer nos tartines avec notre nouvelle bénévole Charlotte, qui nous a rejoint dans notre centre de Pantin, avec un total de quatre personnes.

Pendant trois heures, nous avons préparé nos sandwichs à la tomate, à la laitue, à la mayonnaise et au thon avec les baguettes fraîches que nous avons achetées au four jusqu’à 18 heures. Dans cette distribution, nous avons emporté avec nous trois boîtes de dattes, thé et café pour le mois de Ramadan.

Après avoir placé 200 sandwichs, pommes et jus d’orange dans la voiture à 18h00, nous partons pour l’Hôtel de Ville.
Nous avons rencontré notre association partenaire, Utopia56, lors de notre distribution qui a débuté à 19h00, et quelques volontaires supplémentaires nous ont rejoints. Plus tard, nous avons parlé aux femmes dans le besoin qui nous attendaient là-bas et leur avons remis nos sacs.

alt text

Comme la plupart des gens sont musulmans, ils attendaient l’iftar et nous sommes allés avec eux. Nous avons mangé nos propres sandwichs avec des gens qui ont commencé à manger ce qui était distribué à 21h00 et ont ensuite passé deux heures et demie agréables et conviviales avec la distribution de thé et de café.
Ensuite, nous avons fait nos valises et nous nous sommes dispersés dans nos maisons. Pendant le ramadan dont le thème principal est le partage, nous avons passé une belle soirée en présence du partage de notre nourriture avec nos bénévoles.


Share:

3 Comments

  1. Chris Ames

    Says October 07, 2017 at 4:27 am

    Groppe is well organised charity spending the funds are openly displayed to people but Some big charities seem to put themselves, and their political (usually leftist) views first. Those at the top seem to do very well out of it.

  2. Jared Erickson

    Says October 07, 2017 at 4:33 am

    Kids at risk of hunger may be less equipped to reach their full potential as they engage with the world around them. Studies show that children from homes that lack consistent access to food are more likely to experience developmental impairments in areas like language, motor skills and behavior.

    • Jason Bradley

      Says October 07, 2017 at 4:34 am

      Yes…Children need nutrients so they can grow, develop and focus on learning instead of thinking about the food they need. Ultimately, they need to be able to concentrate in the classroom so they can succeed in school and be prepared to enter the workforce as adults.

Comments are closed.

Faire un Don

Nous nous efforçons de donner à tous les gens les moyens d’être en bonne santé. Aidez les pauvres à surmonter les situations d’urgence.

Agir maintenant!